Une résidence des Ducs de Lorraine

Ce château fut dès le début une des résidences favorites des ducs de Lorraine, qui y séjournèrent fréquemment avec leur cour. Ce fut le cas notamment de Gérard d'Alsace (1048-1070), de Mathieu II (1220-1251) dont l'épouse Catherine de Limbourg fut à  l'origine en 1238 de la fondation du couvent de Marienfloss, de Jean Ier (1346-1390) en l'honneur duquel la tradition affirme que l'on faisait descendre une roue enflammée du sommet du Stromberg lors de la Saint-Jean, de Charles II (1390-1431) dont l'épouse Marguerite de Bavière fonda l'hôpital de Sierck et fit venir à  Marienfloss le Père Adolf d'Essen inventeur du chapelet médité (rosaire) ou encore de Charles IV (1624-1675) qui y résida plusieurs années avec sa cour.

En leur absence, le château était confié à la famille de Sierck dont la puissance s'accrut au fil des générations pour atteindre son apogée au XVe siècle avec Arnold VI (1366-1455), comte du Saint-Empire romain germanique, bâtisseur du château de Meinsberg, et son fils Jacques archevâque-électeur de Trèves de 1439 à 1456.

Le château fut à plusieurs fois assiégé, résistant victorieusement lorsque les ducs y résidaient (en 1131 avec le duc Simon Ier; en 1516 avec le duc Antoine le Bon), mais succombant en leur absence (en 1475 face à Charles le Téméraire; en 1633 face aux français; en 1635 il fut repris par les lorrains du capitaine Maillard pour être reconquis, huit ans plus tard, en 1643, par les troupes françaises commandées par le duc d'Enghien, le "Grand Condé").

> Page suivante (3/3)
< Page précédente (1/3)

21e Fête du Château

L'événement de l'année 2017 au château des Ducs de Lorraine!

Plugin flash non installé ou mise à jour nécessaire !